Images

La Clé d’Oriane

Une romance fantastique et insolite Si un beau jeune homme charismatique surgissait dans votre vie en expliquant qu’il a besoin de votre aide, oseriez-vous refuser ?S’il était habillé comme un personnage de jeu vidéo et que son visage y ressemblait trait pour trait, qui enverriez-vous chez le psy ? Il se prend pour un voleur d’Ultimaland 15 nommé Serrure? Et s’il disait la vérité ? Si tout cela n’était qu’une quête ? Une invitation à chercher la clé ? Extrait : « Elle retira son casque et cligna des yeux plusieurs fois pour reprendre contact avec la réalité. Au moment où elle se retourna, elle poussa un hurlement et retomba d’effroi sur sa chaise, une main sur sa poitrine.? Serrure?!Sur le pas de la porte, debout, les bras croisés, une posture nonchalante d’adolescent rebelle, la tête penchée sur le côté et un sourire en coin, le personnage avec lequel elle jouait quelques jours plus tôt s’était matérialisé et la regardait d’un air sûr de lui.? Je t’ai bien aidée, hein?! Je suis content que tu me voies enfin? Il avait les traits d’un être humain d’une trentaine d’années, mais son accoutrement était tout droit sorti d’un Ultimaland : son bandana ressemblait plus à une étole en soie peinte en orange qu’à un véritable signe de corsaire. Son sourcil gauche en était recouvert, de sorte que sa mèche noire remontait en pic sur le sommet de son crâne. Un pantalon en vinyle moulait de très près chaque partie de son corps et ses chaussures semblaient énormes à côté du reste. Pour finir, il portait un blouson de cuir doublé d’une soie rouge qui rappelait la couleur de son couvre-chef. Et un torse imberbe apparaissait derrière un léger marcel en coton blanc. »

Biographie:

Leslie Héliade est professeur certifiée de Lettres Classiques. Après quelques années d’enseignement, elle s’expatrie en Inde, en Allemagne, puis en Australie.

Suite au succès dès ses premiers romans, elle décide de se consacrer à l’écriture.

Pour suivre son actualité, rendez-vous sur twitter @LeslieHeliade, sur sa page Facebook https://www.facebook.com/Lilie.Heliade/ ou sur son blog www.leslieheliade.com.

Ma critique perso:

C’est vraiment pas une lecture ordinaire, une romance certes mais avec une touche de science fiction et d’intrigue….

Il se rassit, l’air désespéré. Elle soupira en touchant le mur, à l’endroit que Serrure venait de traverser. Rien n’avait bougé, pas même la reproduction d’une planche de Bleu sang d’Enki Bilal accrochée en décoration.
– Si je résume, je suis en train de parler avec un personnage d’Ultimaland 15 qui se tient devant moi en chair et en os, ou plutôt en spectre, et je suis la seule à pouvoir le voir. Il ne sait pas d’où il vient, ni comment y retourner… Les gens vont me prendre pour une dingue, si je raconte ça…
– Ne me demandez pas comment ça marche. Je peux m’asseoir et m’adosser aux choses, mais ma main passe à travers les objets. Et je passe aussi à travers vous, si vous avez oublié… Je vais réessayer, si vous le voulez bien, juste pour tester, pour voir ce que ça fait…
Il ne lui fut pas possible de se mettre en retrait. Il avait comme bondi et avait traversé la jeune femme qui fut comme foudroyée par une légère décharge électrique. Ça n’était pas douloureux, mais très inconfortable.

Un livre qui va certainement plaire aux amateurs de jeux vidéo:

Elle retira son casque et cligna des yeux plusieurs fois pour reprendre contact avec la réalité. Au moment où elle se retourna, elle poussa un hurlement et retomba d’effroi sur sa chaise, une main sur sa poitrine.
— Serrure !
Sur le pas de la porte, debout, les bras croisés, dans une posture nonchalante d’adolescent rebelle, la tête penchée sur le côté et un sourire en coin, le personnage avec lequel elle jouait quelques jours plus tôt s’était matérialisé et la regardait d’un air sûr de lui.
— Je t’ai bien aidée, hein ! Je suis content que tu me voies enfin…
Il avait les traits d’un être humain d’une trentaine d’années, mais son accoutrement était tout droit sorti d’Ultimaland : son bandana ressemblait plus à une étole en soie peinte en orange qu’à un véritable signe de corsaire. Son sourcil gauche en était recouvert, de sorte que sa mèche noire remontait en pic sur le sommet de son crâne.

J’ai vraiment passé un chouette moment de lecture et de détente en compagnie d’Oriane et de Serrure.

Je vous laisse le lien ici

Bonne lecture

I.G.

 

Frappe-toi le coeur

 

« Frappe-toi le coeur, c’est là qu’est le génie », Alfred de Musset.

 

 

 

 

 

Biographie de l’auteur:

Amélie Nothomb est un écrivain belge de langue française. Elle est née le 13 août 1967 à Kobe, au Japon, où son père, le baron Patrick Nothomb, fut ambassadeur de Belgique. Belgique, qu’elle ne connaîtra qu’à 17 ans, pour y terminer ses études de philologie romane à l’Université libre de Bruxelles.

Depuis 1992, Amélie Nothomb publie aux éditions Albin Michel un roman par an.

Stupeur et tremblements, roman de son expérience professionnelle au Japon, sera récompensé en 1999 par Le Grand Prix du roman de l’Académie française.

Ma critique perso:

Le voilà, le petit dernier d’Amélie Nothomb, c’est ma rentrée à moi, chaque année je l’attends avec impatience et encore une fois impressionnée par le style d’Amélie, pure plaisir ce « frappe toi le coeur » un millésime !

Du pure Nothomb, quelle écriture, il n’y a pas a dire un style vraiment inimitable, j’adore et vivement le suivant

– Élisabeth Deux.
Des hurlements de rire saluèrent cette déclaration. Le professeur soupira :
– Votre vrai nom, mademoiselle.
– C’est mon vrai nom. Mes parents s’appellent Monsieur et Madame Deux. Et comme ils ne manquent pas d’humour, ils m’ont baptisée Élisabeth.

Voici le lien Amazon: Frappe toi le coeur

Et pour en découvrir les 15 premières pages offerte par « premier chapitre.fr » voici le lien ci dessous:

http://https://premierchapitre.fr//book_reader/v4/sm/index.php?http://amzn.to/2jcxtu5http:

Bonne lecture et à bientôt

I.G.

Foire du livre de Bruxelles

La foire du livre de Bruxelles 2017

Ça y est, nous y sommes, et j’avais envie de partager mes rencontres et dédicaces du vendredi et oui on profite de la nocturne, les portes du salon se fermeront à 22h30 ce jour là 🙂

Pour découvrir cet événement le lien est ici: http://www.flb.be

Pour ma part, j’ai eu quelques belles rencontres, même si on a rater de peu Verena Hanf, et oui Bruxelles c’est toujours difficile d’y circuler ….soit Verena Hanf était bien présente et en dédicace pour :

Verena Hanf est née en 1971 à Freiburg (Allemagne) d’un père allemand et d’une mère égypto-libanaise. Études de sociologie, de politique et de journalisme en Belgique, en Angleterre et en Allemagne. Elle est aujourd’hui rédactrice dans une association qui soutient des projets pour les enfants dans des pays en voie de développement. Elle partage son temps entre l’Allemagne, où elle travaille, et Bruxelles, où elle vit avec son mari et ses enfants, et où elle a écrit, en français, son premier roman, Tango tranquille.

 Un chouette moment, de belles rencontres et de belles découvertes et quelques achats….

Biefnot-Dannemark

Pour: Place des ombres, après la brume

Véronique Biefnot est l’auteur de cinq romans, dont une trilogie parue chez Héloïse d’Ormesson (2011-2014) : Comme des larmes sous la pluie, Les murmures de la terre et Là où la lumière se pose.

Francis Dannemark, né en 1955, vit à Bruxelles. Auteur de poèmes et de textes courts, il a publié une dizaine de romans chez Robert Laffont (dont La Longue promenade avec un cheval mort, prix Alexandre Vialatte), Le Castor Astral, Cadex et Belfond. Il est l’auteur d’une vingtaine de romans parus chez Robert Laffont et au Castor Astral depuis 1981, parmi lesquels Choses qu’on dit la nuit entre deux villes, Le grand jardin et Histoire d’Alice qui ne pensait jamais à rien (et de tous ses maris, plus un).

Isabelle Bary

Pour: Ce qu’elle ne m’a pas dit

Quel est le point commun entre une quadragénaire moderne, belge et blonde du XXIe siècle et un trappeur amérindien né dans les années 20 ? Le sang ! Marie a quarante-sept ans. Avec Alex, son mari, et Nola, leur fille de seize ans, ils forment une famille bourgeoise contemporaine : un boulot accaparant, une indispensable vie sociale, un chien à poils longs, des engueulades et des fous rires, des sushis le samedi, des impertinences d’ado avec un peu d’herbe fumée en cachette et, bien sûr, trop d’Internet. Rien d’extraordinaire, en somme. Mais ça, c’était avant. Avant que Marie découvre le secret bien gardé du passé passionné et violent qui est le sien. Tantôt cruelle et tantôt drôle, émouvante et parfois désespérée, la révélation de ce secret tisse peu à peu une histoire qui rapprochera Marie de sa fille. Parce que nous avons tous de vieux secrets, petits ou grands, l’auteur de Zebraska célèbre, dans son huitième roman, l’imagination, la mémoire, l’amour, l’humour et la joie de vivre comme alternatives au silence.

Isabelle Bary est née à Vilvorde en 1968, d’une maman mi-flamande, mi-anglaise, et d’un papa bruxellois francophone. Comme les chevaux, la lecture et le chocolat, l’écriture a conquis son coeur dès l’enfance, mais la possibilité de la vivre n’est venue que bien plus tard, après ses études d’ingénieur commercial Solvay et une courte vie de femme d’affaires.

Et entre 2 auteurs nous sommes parties à la recherche du bar caché:

Bon ok, ici c’est au sous-sol qu il se cache, c’est pas aussi fun que le Please Don’t Tell de New York dans lequel on entre par une cabine téléphonique 🙂

Bonne foire à tous et toutes et à bientôt sur lirequoipourquoicomment

I.G.

Phobos 3

Voici un bouquin,  qui a été vivement recommandé ce matin par Mélanie du blog littéraire bouquinsprlefun

A toutes les unités, à toutes les unités, urgence urgence : il faut lire Phobos 3 de Victor Dixen ! 🙂 Je viens de le terminer hier, je l’ai lu vraiment tout doucement, et je l’ai adoré. 3e Tome de cette saga fantastique qui met en scène (et ce n’est rien de le dire), des astronautes dans une télé-réalité futuriste et très dépaysante… dans le but de peupler Mars. Le 3e tome est sans doute le plus passionnant car on part totalement à l’aventure. Les personnages sont attachants, ils vivent en autarcie sur une base et ont chacun un rôle prédéfini en fonction de leurs connaissances et professions. Le lecteur (ou plutôt le téléspectateur) va pouvoir suivre leurs aventures passionnantes ! Qui connaît ? Des avis ? Bonne journée

Et voici la chronique de Phobos Tome 3 de Victor Dixen rédigée par Mélanie sur http://bouquinsprlefun.webnode.fr/hebergement/

Faut avouer, cela donne envie !!!!! Perso je l’ai acheté….
Fin du programme Genesis dans
1 mois…
1 jour…
1 heure…

Ils sont prêts à mentir pour sauver leur peau.
Ils sont les douze naufragés de Mars. Ils sont aussi les complices d’un effroyable mensonge.
Les spectateurs se passionnent pour leur plan de sauvetage, sans se douter du danger sans précédent qui menace la Terre.
Elle est prête à mourir pour sauver le monde.
Au risque de sa vie, Léonor est déterminée à faire éclater la vérité. Mais en est-il encore temps ?
Même si le compte à rebours expire, il est trop tard pour renoncer.
Le troisième tome suffocant du thriller spatial de Victor Dixen, double lauréat du Grand Prix de l’Imaginaire.

Et merci à Mélanie pour ce partage 🙂

A bientôt sur http://www.lirequoipourquoicomment.com/

I.G.

 

 

 

L’embarras du choix

Après avoir lu La délicatesse du homard et apprécié la plume de Laure Manel, j’ai eu envie de découvrir un autre de ses romans, voilà c’est chose faite, je vous propose cette fois L’embarras du choix

Ce roman contemporain vous plongera directement dans le mariage d’Emma et de Julien.

Elle doit dire OUI… bien sûr, puisque toute l’assemblée est suspendue à ses lèvres.
Sauf que… un malheureux contretemps va emmener Emma dans un film intérieur dont elle est l’héroïne, et qui va lui faire vivre un hypothétique avenir, complètement irréel et fantasmé… Cette incursion dans son imaginaire débordant lui apportera-t-il la réponse à la question que le prêtre vient de lui poser ?

Biographie de l’auteur

Laure Manel est l’auteur de trois romans adultes :
– « Histoire d’@ », roman épistolaire moderne (juin 2015)
– « L’Embarras du choix », roman contemporain (janvier 2016)
– « La délicatesse du homard », roman contemporain sorti le 1er novembre 2016 et dans le top 3 des meilleures ventes Kindle depuis ; il sera édité en 2017.
La vie, dans toutes ses composantes, est sa source d’inspiration. Ce qui nous interroge, nous touche, nous malmène et nous fait vibrer est la matière qu’elle aime travailler.

Découvrez-la sur:

sa page Facebook : https://www.facebook.com/lauremanelauteur/
et sur son site : http://www.laure-manel-auteur.com/

Ma critique perso:

Je viens de passer un bon moment de lecture, merci Laure Manel 🙂

Quelle horreur d’être fidèle, quand je vois toutes ces beautés divines sur mon écran ou dans la rue. Et comme je ne manque ni de charme, ni d’esprit, je les séduits sans difficulté. C’est enfantin, pour un type comme moi, vraiment.
Ma seule difficulté est de parvenir à tout concilier dans mon emploi du temps. Le timing est serré. Entre deux rendez-vous à la banque, je m’éclipse et je reviens. Mon agenda est surchargé, mais c’est le gage d’une bonne hygiène de vie. Julien essaye de me sermonner, mais je lui dis : profite ! Quelle idée de se passer la corde au cou…

Lu d’une traite, écriture très fluide, juste envie de poursuivre l’histoire, les histoires plus exactement, effectivement le style est assez étonnant, original, et la fin est tout simplement….

Whaw je ne vous en dit pas plus à vous de le découvrir…

Et si vous souhaitez rencontrez Laure Manel voici:

DÉDICACE LAURE MANEL À BAUGÉ

Dates de l’événement

  • Du 28 janvier 2017 à 10h au 28 janvier 2017 à 12h

 

Samedi 28 janvier Dédicace Laure Manel à Baugé
de 10h à 12h à la Médiathèque
Rencontre dédicaces avec un auteur : « Laure Manel a choisi l’autoédition pour publier ses romans contemporains. « Histoire d’@ » et « L’Embarras du choix » totalisent plus de 4 000 lecteurs numériques. Son troisième roman, « La délicatesse du homard » est sorti en novembre 2016. Beaufortaise, elle viendra en voisine pour discuter avec vous et dédicacer ses trois romans. »
Info.: Médiathèque de Baugé-en-Anjou – 02 41 84 12 18 mediatheque@baugeenanjou.fr
Orga.: Médiathèque

Je vous le recommande, bonne lecture à vous et à bientôt sur LireQuoiPourquoiComment

Double piège

Je sais ce que vous allez me dire, encore un Harlan Coben…

Après 6 ans déjà : http://www.lirequoipourquoicomment.com/six-ans-deja/

Et Intimidation : http://www.lirequoipourquoicomment.com/intimidation-de-harlan-coben/

Cette fois, Je vous présente :

Double piège

41kxftrmy4l-_ac_us160_
Harlan Coben ISBN : 2298113564 Éditeur : France loisirs (2016)

Pour surveiller sa baby sitter, Maya a installé une caméra dans son salon, quand apparaît à l’écran son mari, Joe…qu’elle vient d’enterrer ! Un choc suivi de 2 troublantes découvertes : le certificat de décès de Joe a disparu et l’arme impliquée dans sa mort est aussi celle qui a coûté la vie à la sœur de Maya, Claire, quelques années auparavant dans des circonstances troubles. Mort ou vivant, Joe était-il bien l’homme que Maya pensait connaître ? La frontière entre vérité et illusions n’a jamais semblé si floue. La jeune veuve plonge dans les zones d’ombre du passé… à ses risques et périls.

Biographie de l’auteur:

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Newark (New Jersey) , le 04/01/1962

Harlan Coben est un écrivain américain de romans policiers.

Il est originaire du New Jersey, où il vit avec sa femme et ses quatre enfants.

Diplômé en sciences politiques du Amherst College, il a travaillé dans une agence de voyages avant de se consacrer à l’écriture.

Depuis ses débuts en 1995, la critique n’a cessé de l’acclamer. Il est notamment le premier auteur à avoir reçu le Edgar Award, le Shamus Award et le Anthony Award, les trois prix majeurs de la littérature à suspense aux États-Unis.

Le premier de ses romans traduits en France, « Ne le dis à personne » (Belfond, 2002) – prix du polar des lectrices de Elle en 2003 et adapté au cinéma par Guillaume Canet en 2006 – a obtenu d’emblée un énorme succès auprès du public et de la critique.

Ce succès a été confirmé par ses ouvrages suivants : « Disparu à jamais » (2003), « Une chance de trop » (2004), « Juste un regard » (2005), « Innocent » (2006), « Promets-moi » (2007) et « Dans les bois » (2008), « Sans un mot » (2009), « Sans laisser d’adresse » (2010), « Faute de preuve » (2011).

A noter la parution en 2010 en France de « Sans un adieu », le premier livre de Coben, près de 20 ans après avoir été écrit.

En 2011 sort dans la série Myron Bolitar « Sous haute tension » puis parution en 2012 de « A découvert », qui lance la série Mickey Bolitar.

En septembre 2016 est sorti aux États-Unis le roman Home, qui signe le retour de Myron Bolitar et de ses acolytes.
Source : www.harlan-coben.fr

Ma critique perso:

Voilà un Harlan comme je les aime 🙂

C’est à dire, un héro, enfin une héroïne dans ce cas précis, des morts (par meurtres)

La chape de plomb qui pesait sur sa poitrine lui bloquait la respiration. Son sang s’était figé dans ses veines. Ses lèvres tremblaient.

Des rebondissements et du suspense, bref un super bon thriller qui sait vous tenir en halène de la première à la dernière page .

Là, sur l’écran de son ordinateur, Maya voyait Lily grimper sur les genoux de son défunt mari.

Le plaisir de le lire est bien là, les fans apprécieront, il est vrai que l’on reconnait aisément le style, l’écriture de l’auteur.

C’est vrai souvent que les enfants ne sont pas livrés avec un mode d’emploi. C’était particulièrement vrai aujourd’hui.

Je ne peux que vous y inciter à le lire, un vrai coup de cœur pour moi.

Bonne lecture et à bientôt sur Lirequoipourquoicomment

I.G.

Intimidation de Harlan Coben

Intimidation, un page-turner haletant, par le boss du thriller.

41vkzh5hizl-_sx195_
Intimidation de Harlan Coben

New York, aujourd’hui.

Avocat d’une quarantaine d’années, Adam Price mène une vie aisée et agréable avec son épouse Corine et leurs deux garçons dans leur pavillon de banlieue cossue.

Du moins c’était avant qu’un mystérieux individu lui fasse de troublantes révélations : son épouse adorée lui aurait menti quelques années plus tôt. Depuis, et pour la première fois de sa vie, Adam doute.

Confrontée à son passé, Corine ne se cherche pas d’excuse. Tout ce qu’elle demande, c’est du temps. Pour mieux se volatiliser…

Seul avec ses deux fils, craignant pour la vie de Corine et pour celle de ses enfants, Adam va se lancer dans une course-poursuite de tous les dangers. Quitte à découvrir une face jusqu’ici cachée de celle qu’il croyait pourtant connaître…

Mensonges, trahisons, intimidations, un nouveau piège mortel machiavéliquement mis en place par le Maître de nos nuits blanches.

Biographie de l’auteur:

Né en 1962, Harlan Coben vit dans le New Jersey avec sa femme et leurs quatre enfants. Diplômé en sciences politiques du Amherst College, il a rencontré un succès immédiat dès ses premiers romans, tant auprès de la critique que du public. Il est le premier auteur à avoir reçu le Edgar Award, le Shamus Award et le Anthony Award, les trois prix majeurs de la littérature à suspense aux États- Unis. Après Ne le dis à personne… (2002) – Prix des lectrices de Elle et adapté au cinéma par Guillaume Canet -, Dans les bois (2007) ou encore Sans un mot (2008).

Mais faut il encore vous le présenter 😉

Harlan Coben en Wikipédia

Ma critique perso:

Il eut l’impression qu’on actionnait un interrupteur dans sa poitrine, comme si un compte à rebours s’était mis en marche, un minuteur de bombe de cinéma.
Tic tac, tic tac, tic tac.

Ce n’est pas le premier, ni le dernier que je lis, certes, mais c’est bien du Harlan, il n’y a rien à redire la dessus, comme d’habitude pas déçue de mon moment de lecture, j’y trouve comme à chaque fois ce que je suis venue y chercher, des gentils, des méchants, du suspense.

Un secret, pensait Chris, c’est comme un cancer. Ca prolifère. Ca vous mine de l’intérieur pour vous réduire à l’état de coquille vide.

Mais, ok il y a un mais, ce n’est pas son meilleur livre, pourtant difficile de le lâcher avant la fin, comme avec 6 ans déjà, je vous remets le lien 🙂

Six ans déjà

En voici un extrait: Intimidation

Franchement . Doit-on laisser partir un délinquant , les mains dans les poches ? Que fait-on quand un voyou refuse de vous écouter ? On l’embarque en douceur ? Au risque de mettre en péril votre vie ou celle de votre coéquipier ?
C’est qui , les sales cons , qui ont édicté ces lois ?
Bref le gars était mort […]

Bonne lecture et à bientôt sur Lirequoipourquoicomment

L’amour est dans le trek

Voici une nouvelle de Lauren Weisberger qui a l’air assez sympa, de plus elle est offerte.

L’amour est dans le trek

51xni5srmxl

Katie, New-Yorkaise bon teint, désire faire un break avant de  » devenir adulte  » (se marier, trouver un travail…). Sur un coup de tête, elle décide donc de partir au Vietnam, pour un séjour  » routard « . Ses parents et son petit ami avocat ont bien du mal à comprendre ses motivations. Ce voyage sera pourtant l’occasion pour Katie de faire le point sur sa vie…

 

Hop on en profite…

Bonne lecture 🙂

A bientôt sur LireQuoiPourquoiComment

Six ans déjà

cvt_six-ans-deja_8468Six ans ont passé depuis que Jake a vu Natalie, la femme de sa vie, en épouser un autre.

Six ans à lutter contre lui-même pour tenir sa promesse de ne pas chercher à la revoir.

Et puis un jour, une nécro : Natalie est veuve. Et soudain, l’espoir renaît. Mais aux funérailles, c’est une parfaite inconnue qui apparaît.
Où est Natalie ? Pourquoi s’est-elle évaporée six ans plus tôt ? Jusqu’où lui a-t-elle menti ?

Déterminé à retrouver celle qui lui a brisé le cœur, Jake va devenir la proie d’une machination meurtrière assassine. Et découvrir qu’en amour, il est des vérités qui tuent…

Tension meurtrière, fausses pistes, rebondissements à la pelle ; un chef-d’œuvre de suspense et d’émotions, une plongée au bout de l’angoisse par le maître de vos nuits blanches.

Biographie de l’auteur

Né en 1962, Harlan Coben vit dans le New Jersey avec sa femme et leurs quatre enfants. Diplômé en sciences politiques du Amherst College, il a rencontré un succès immédiat dès ses premiers romans, tant auprès de la critique que du public. Il est le premier auteur à avoir reçu le Edgar Award, le Shamus Award et le Anthony Award, les trois prix majeurs de la littérature à suspense aux États- Unis. Après Ne le dis à personne… (2002) – Prix des lectrices de Elle et adapté au cinéma par Guillaume Canet -, Dans les bois (2007) ou encore Sans un mot (2008), Six ans déjà est son quatorzième roman paru chez Belfond.

Ma critique perso:

Pour moi un Harlan Coben c’est toujours du pur plaisir, j’adore et là c’est du grand Harlan, on est dans l’histoire dès les premières lignes

Assis dans le rangée du fond, j’assistais au mariage de la femme de ma vie. Avec un autre.

Cela commence fort non !!!!

Bon ok je suis fan, surtout de la « saga » Myron Bolitar  mais la mécanique est bien rodée, le suspens est là, bien présent, le charme agit pour notre plus grand plaisir, impossible de le lâcher d’où celui ci m’a aussi valu des petites nuits et des réveils difficile 🙂

L’histoire est bien ficelée, avec des gentils et des méchants, …

— L’espoir, Jake, vous savez ce que c’est ?
— Je crois, oui.
— C’est ce qu’il y a de plus cruel au monde. C’est pire que la mort. Une fois qu’on est mort, on ne souffre plus. Mais l’espoir, ça vous soulève pour mieux vous faire retomber ensuite. Ça vous berce, puis ça vous broie. Encore et encore. Ça ne s’arrête jamais.

Je laisse Harlan et ses lecteurs vous en parler:

Oui, tu as mis mon cœur en pièces, mais j’ai recollé les morceaux, et la vie a repris son cours.
Je secouai la tête. Recollé les morceaux ? Au secours. C’est tout le problème quand on tombe amoureux. On commence à parler comme une chanson country pour les ploucs.

Bon je ne vous en dis pas plus et je vous invite à découvrir cette histoire palpitante.

Bonne lecture.

Séduire Isabelle A.

seduire-i

Isabelle a été très claire. Elle n’épousera Pierre que s’il est accepté par tous les membres de sa famille, les Pettigrew. Lors d’une semaine caniculaire sur les bords de Loire, les présentations vont tourner au cauchemar. Car tout sépare le jeune journaliste un peu coincé de cette joyeuse clique de libres penseurs passablement allumés. Pour être adopté, le nouveau venu sera soumis à un baptême du feu décoiffant…

Drôle et déluré, Séduire Isabelle A. évoque avec finesse la folie du microcosme familial et l’art de vivre ensemble.

Isabelle remua dans son sommeil en émettant un délicieux soupir. Pierre se lova contre son corps et étouffa un rire. Il se demanda par quel miracle il avait réussi à garder son sérieux tout au long de cette soirée inaugurale.

Biographie de l’auteur

Sophie Bassignac a publié  aux éditions JC Lattès  plusieurs romans salués par la critique, parmi lesquels Dos à dos, Un jardin extraordinaire, Comédie musicale, et Mer agitée à très agitée.

Ma critique perso:

J’ai découvert Sophie Bassignac avec l ‘excellent Mer agitée à très agitée http://www.lirequoipourquoicomment.com/mer-agitee-a-tres-agitee/ et je ne suis pas déçue de celui -ci non plus.

ll pensa, un peu affolé, que si les lieux reflétaient la personnalité de leurs propriétaires, Isabelle était bordélique, traumatisée et réfractaire aux lois de la symétrie.

Vraiment un chouette moment de lecture, de détente, il se lit vite, Les personnage sont nombreux et j’ai apprécié « la dynastie des  Pettigrew »  de la première page, je reconnais y être retournée quelques fois, merci Sophie d’y avoir pensé.

Henriette utilisait les livres comme médicaments. Il guérissaient son spleen et la protégeaient des maladies morales les plus pernicieuses.

Un roman très  sympathique, plein de surprises, un bon moment de lecture, j’ai ris quelques fois… Je vous le recommande