La Clé d’Oriane

Une romance fantastique et insolite Si un beau jeune homme charismatique surgissait dans votre vie en expliquant qu’il a besoin de votre aide, oseriez-vous refuser ?S’il était habillé comme un personnage de jeu vidéo et que son visage y ressemblait trait pour trait, qui enverriez-vous chez le psy ? Il se prend pour un voleur d’Ultimaland 15 nommé Serrure? Et s’il disait la vérité ? Si tout cela n’était qu’une quête ? Une invitation à chercher la clé ? Extrait : « Elle retira son casque et cligna des yeux plusieurs fois pour reprendre contact avec la réalité. Au moment où elle se retourna, elle poussa un hurlement et retomba d’effroi sur sa chaise, une main sur sa poitrine.? Serrure?!Sur le pas de la porte, debout, les bras croisés, une posture nonchalante d’adolescent rebelle, la tête penchée sur le côté et un sourire en coin, le personnage avec lequel elle jouait quelques jours plus tôt s’était matérialisé et la regardait d’un air sûr de lui.? Je t’ai bien aidée, hein?! Je suis content que tu me voies enfin? Il avait les traits d’un être humain d’une trentaine d’années, mais son accoutrement était tout droit sorti d’un Ultimaland : son bandana ressemblait plus à une étole en soie peinte en orange qu’à un véritable signe de corsaire. Son sourcil gauche en était recouvert, de sorte que sa mèche noire remontait en pic sur le sommet de son crâne. Un pantalon en vinyle moulait de très près chaque partie de son corps et ses chaussures semblaient énormes à côté du reste. Pour finir, il portait un blouson de cuir doublé d’une soie rouge qui rappelait la couleur de son couvre-chef. Et un torse imberbe apparaissait derrière un léger marcel en coton blanc. »

Biographie:

Leslie Héliade est professeur certifiée de Lettres Classiques. Après quelques années d’enseignement, elle s’expatrie en Inde, en Allemagne, puis en Australie.

Suite au succès dès ses premiers romans, elle décide de se consacrer à l’écriture.

Pour suivre son actualité, rendez-vous sur twitter @LeslieHeliade, sur sa page Facebook https://www.facebook.com/Lilie.Heliade/ ou sur son blog www.leslieheliade.com.

Ma critique perso:

C’est vraiment pas une lecture ordinaire, une romance certes mais avec une touche de science fiction et d’intrigue….

Il se rassit, l’air désespéré. Elle soupira en touchant le mur, à l’endroit que Serrure venait de traverser. Rien n’avait bougé, pas même la reproduction d’une planche de Bleu sang d’Enki Bilal accrochée en décoration.
– Si je résume, je suis en train de parler avec un personnage d’Ultimaland 15 qui se tient devant moi en chair et en os, ou plutôt en spectre, et je suis la seule à pouvoir le voir. Il ne sait pas d’où il vient, ni comment y retourner… Les gens vont me prendre pour une dingue, si je raconte ça…
– Ne me demandez pas comment ça marche. Je peux m’asseoir et m’adosser aux choses, mais ma main passe à travers les objets. Et je passe aussi à travers vous, si vous avez oublié… Je vais réessayer, si vous le voulez bien, juste pour tester, pour voir ce que ça fait…
Il ne lui fut pas possible de se mettre en retrait. Il avait comme bondi et avait traversé la jeune femme qui fut comme foudroyée par une légère décharge électrique. Ça n’était pas douloureux, mais très inconfortable.

Un livre qui va certainement plaire aux amateurs de jeux vidéo:

Elle retira son casque et cligna des yeux plusieurs fois pour reprendre contact avec la réalité. Au moment où elle se retourna, elle poussa un hurlement et retomba d’effroi sur sa chaise, une main sur sa poitrine.
— Serrure !
Sur le pas de la porte, debout, les bras croisés, dans une posture nonchalante d’adolescent rebelle, la tête penchée sur le côté et un sourire en coin, le personnage avec lequel elle jouait quelques jours plus tôt s’était matérialisé et la regardait d’un air sûr de lui.
— Je t’ai bien aidée, hein ! Je suis content que tu me voies enfin…
Il avait les traits d’un être humain d’une trentaine d’années, mais son accoutrement était tout droit sorti d’Ultimaland : son bandana ressemblait plus à une étole en soie peinte en orange qu’à un véritable signe de corsaire. Son sourcil gauche en était recouvert, de sorte que sa mèche noire remontait en pic sur le sommet de son crâne.

J’ai vraiment passé un chouette moment de lecture et de détente en compagnie d’Oriane et de Serrure.

Je vous laisse le lien ici

Bonne lecture

I.G.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *