Jeûne télévisuel

J’ai lu cet article sur le site (zen%2Ffeed+%28Habitudes+Zen%29) d’Olivier Roland et cela m’a interpellé. Est il possible de vivre sans télé, internet, média…. de nos jours.

Je fais partie des personnes qui lisent beaucoup et il m’arrive fréquemment le soir de m’isoler  dans une autre pièce afin de profiter pleinement de ma lecture. Car la télévision me gêne énormément. Je dis souvent que je n’ai pas besoin de tv. Bien entendu mon mari et mes fils ne voient pas les choses ainsi 🙂

Mais je reconnais qu’il m’arrive d’avoir « envie » de me poser devant la tv et de regarder un bon film ou une chouette émission, donc il est parfois difficile de trouver le juste équilibre.

Soit je vous laisse lire l’article et vous faire votre propre idée sur le sujet.

Note : cet article est une traduction de l’article A Month Without TV or Video de Léo Babauta. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

« Je trouve la télévision très éducative. Chaque fois que quelqu’un allume le poste, je vais dans l’autre pièce et je lis un livre. » Groucho Marx

Zéro téléDe tous les défis que j’ai faits pour mon Année à Vivre Sans, faire sans télé/vidéo est un de ceux qui m’a laissé les sentiments les plus mitigés.

D’un côté : j’ai soudain eu plus de temps, pour lire, écrire, faire tout ce que je voulais sans distraction. J’ai apprécié être libéré de la télé et des films.

Mais d’un autre côté : je ne pouvais plus être avec ma famille quand ils regardaient la télé. Ce qu’ils avaient tendance à vouloir faire tous les soirs, pendant une heure ou deux. Honnêtement je ne voulais pas regarder les émissions avec eux (nous n’avons pas le câble, mais nous regardons celles que nous choisissons sur iTunes), mais quand ils les regardaient, j’étais isolé. Ce n’était pas toujours super.

J’aurais pu leur demander de ne pas regarder la télé, de se joindre à moi, et certains soirs je l’ai fait. J’ai aimé ces soirées. Nous pouvions être ensemble et parler, au lieu de simplement regarder des images qui bougent. Mais je ne voulais pas les forcer à se passer de quelque chose simplement parce que je voulais l’expérimenter personnellement, donc j’ai essayé de leur permettre de regarder, la plupart du temps. Donc j’allais dans ma chambre et je lisais.

Et donc les résultats sont mitigés.

Voici ce que j’ai découvert après un mois sans télé ou vidéo :

  • Eh bien, au début, j’ai oublié de ne pas regarder de vidéos en ligne, et du coup j’ai dérapé une fois cette vidéo (lien en anglais, NdT) sur la façon dont les iPhone nous isolent. Je suis content de l’avoir vu, mais quand j’ai réalisé que j’avais déjà violé mon défi, un seul jour environ dans ce mois, je me suis senti mal.
  • Un certain nombre d’autres fois j’ai cliqué automatiquement sur une vidéo en ligne, pour la regarder, et j’ai dû la couper au bout de quelques secondes quand j’ai réalisé ce que je faisais.
  • Les vidéos en ligne ne me manquent pas vraiment. Ce n’est pas un gros problème pour moi.
  • Je voulais faire du yoga ce mois-ci, juste 5 à 10 minutes tous les soirs, mais je ne pouvais pas regarder de vidéos de yoga. Donc j’ai dû préparer ça tout seul.
  • Je me sentais isolé de ma famille, comme je l’ai dit, quand il regardaient la télé. Ce serait bien si nous pouvions trouver des occupations non télévisuelles le soir à la place. Ils adorent les jeux de société, donc je pourrais commencer à proposer d’y jouer ensemble certains soirs.
  • À l’anniversaire de ma fille Maia, elle voulait que nous regardions tous le premier épisode de Naruto, un de ses dessins animés préférés. J’ai dû aller ailleurs. Je me suis senti mal.
  • Cela m’a plu de sauter toutes les rediffusions de nos émissions préférées. Nous regardons souvent ces trucs par simple habitude, parce qu’il n’y a rien de mieux à faire. Je n’en suis pas fier. Je ne pense pas que ce soit une bonne utilisation de notre temps. Donc je suis content d’aller ailleurs (là encore, si cela n’impliquait pas de passer à côté de moments avec Eva et les enfants).
  • J’ai plus lu et travaillé ce mois-ci que d’habitude. C’est vraiment super.

Alors qu’est-ce que je vais faire pour continuer ça ? Voici à quoi je pense :

  1. Je ne vais pas regarder de vidéos en ligne à moins que ce soit pour apprendre quelque chose d’utile (pas de vidéos pour m’amuser).
  2. Seulement un film au cinéma par mois, donc je vais devoir être plus sélectif.
  3. Proposer des jeux de sociétés ou d’autres activités avec les enfants le soir, au lieu de la télé.
  4. Je vais m’autoriser 2 heures de télé par semaine. Donc une heure, deux fois dans la semaine. Pas de rediffusions.

 

 

Crédits photo : © Arcady – Fotolia.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *