Double piège

Je sais ce que vous allez me dire, encore un Harlan Coben…

Après 6 ans déjà : http://www.lirequoipourquoicomment.com/six-ans-deja/

Et Intimidation : http://www.lirequoipourquoicomment.com/intimidation-de-harlan-coben/

Cette fois, Je vous présente :

Double piège

41kxftrmy4l-_ac_us160_
Harlan Coben ISBN : 2298113564 Éditeur : France loisirs (2016)

Pour surveiller sa baby sitter, Maya a installé une caméra dans son salon, quand apparaît à l’écran son mari, Joe…qu’elle vient d’enterrer ! Un choc suivi de 2 troublantes découvertes : le certificat de décès de Joe a disparu et l’arme impliquée dans sa mort est aussi celle qui a coûté la vie à la sœur de Maya, Claire, quelques années auparavant dans des circonstances troubles. Mort ou vivant, Joe était-il bien l’homme que Maya pensait connaître ? La frontière entre vérité et illusions n’a jamais semblé si floue. La jeune veuve plonge dans les zones d’ombre du passé… à ses risques et périls.

Biographie de l’auteur:

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Newark (New Jersey) , le 04/01/1962

Harlan Coben est un écrivain américain de romans policiers.

Il est originaire du New Jersey, où il vit avec sa femme et ses quatre enfants.

Diplômé en sciences politiques du Amherst College, il a travaillé dans une agence de voyages avant de se consacrer à l’écriture.

Depuis ses débuts en 1995, la critique n’a cessé de l’acclamer. Il est notamment le premier auteur à avoir reçu le Edgar Award, le Shamus Award et le Anthony Award, les trois prix majeurs de la littérature à suspense aux États-Unis.

Le premier de ses romans traduits en France, « Ne le dis à personne » (Belfond, 2002) – prix du polar des lectrices de Elle en 2003 et adapté au cinéma par Guillaume Canet en 2006 – a obtenu d’emblée un énorme succès auprès du public et de la critique.

Ce succès a été confirmé par ses ouvrages suivants : « Disparu à jamais » (2003), « Une chance de trop » (2004), « Juste un regard » (2005), « Innocent » (2006), « Promets-moi » (2007) et « Dans les bois » (2008), « Sans un mot » (2009), « Sans laisser d’adresse » (2010), « Faute de preuve » (2011).

A noter la parution en 2010 en France de « Sans un adieu », le premier livre de Coben, près de 20 ans après avoir été écrit.

En 2011 sort dans la série Myron Bolitar « Sous haute tension » puis parution en 2012 de « A découvert », qui lance la série Mickey Bolitar.

En septembre 2016 est sorti aux États-Unis le roman Home, qui signe le retour de Myron Bolitar et de ses acolytes.
Source : www.harlan-coben.fr

Ma critique perso:

Voilà un Harlan comme je les aime 🙂

C’est à dire, un héro, enfin une héroïne dans ce cas précis, des morts (par meurtres)

La chape de plomb qui pesait sur sa poitrine lui bloquait la respiration. Son sang s’était figé dans ses veines. Ses lèvres tremblaient.

Des rebondissements et du suspense, bref un super bon thriller qui sait vous tenir en halène de la première à la dernière page .

Là, sur l’écran de son ordinateur, Maya voyait Lily grimper sur les genoux de son défunt mari.

Le plaisir de le lire est bien là, les fans apprécieront, il est vrai que l’on reconnait aisément le style, l’écriture de l’auteur.

C’est vrai souvent que les enfants ne sont pas livrés avec un mode d’emploi. C’était particulièrement vrai aujourd’hui.

Je ne peux que vous y inciter à le lire, un vrai coup de cœur pour moi.

Bonne lecture et à bientôt sur Lirequoipourquoicomment

I.G.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *