Désolée, je suis attendue

Yaël ne vit que pour son travail. Brillante interprète pour une agence de renom, elle enchaîne les réunions et les dîners d’affaires sans jamais se laisser le temps de respirer. Les vacances, très peu pour elle, l’adrénaline est son seul moteur. Juchée sur ses éternels escarpins, elle est crainte de ses collègues et ne voit quasiment jamais sa famille et ses amis qui s’inquiètent de son attitude. Peu importe les reproches, elle a simplement fait un choix, animée d’une farouche volonté de réussir.
Mais le monde qu’elle s’est créé pourrait vaciller face aux fantômes du passé…

 » On y retrouve le talent d’Agnès Martin-Lugand pour les personnages attachants.  » Astrid de Larminat – Le Figaro

 

Biographie

Après six ans d’exercice en tant que psychologue clinicienne dans la protection de l’enfance, Agnès Martin-Lugand se consacre désormais à l’écriture. Son premier roman, Les gens heureux lisent et boivent du café (2013), a connu un immense succès auprès du grand public. Les droits d’adaptation cinématographique ont été achetés par The Weinstein Company. Il est suivi de Entre mes mains le bonheur se faufile (2014), La vie est facile, ne t’inquiète pas (2015), la suite de son premier roman, et Désolée, je suis attendue (2016). Tous ses livres ont paru aux Éditions Michel Lafon

Ma critique perso:

Super bouquin, cette fois Agnès Martin-Lugand nous fait découvrir (entre autre) la vie bien réglée de Yael une working girl au coeur de glace et pourtant….. je ne vous en dit pas plus, à vous de le découvrir

– Il n’y a rien de pire qu’un feignant qui se met au boulot ! C’est bien pour ça que je n’ai jamais essayé ! Je serais trop bon !

En voici un petit extrait: Désolée je suis attendue

J’eus à peine le temps de le regarder, qu’il m’entraînait sous une porte cochère ouverte et me ceinturait avec ses bras. En me poussant contre le mur de la cour intérieure, il écrasa ses lèvres sur les miennes, qui s’ouvrirent naturellement, nos langues se mêlèrent dans une lutte acharnée. Mon corps réagit instinctivement, se coulant contre lui, mes bras se nouant autour de son cou, ses mains pressèrent ma taille, le creux de mes reins. Ses lèvres délaissèrent ma bouche, pour s’attaquer à mes joues, ma nuque ; je me cambrai, ma respiration se saccada, il gémit dans mon cou avant de m’embrasser à nouveau, une main me tenant le visage, l’autre remontant le long de mon dos. C’était tellement fort que mes jambes n’étaient pas loin de se dérober sous moi. Et puis, brusquement, il me lâcha, le mur me retint, m’évitant de m’écrouler par terre…

Et voici le lien Amazon pour vous le procurer: c’est ici

Bonne lecture à vous

I.G

 

 

2 réflexions sur « Désolée, je suis attendue »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.