De l’air !

cvt_De-lair-_4096

 

Hugo et Lana ont tout pour être heureux : un beau mariage, une charmante maison, des enfants, de l’amour. Enfermée dans son rôle d’épouse et de mère, Lana décide de tout quitter lorsqu’elle reçoit plusieurs messages anonymes l’invitant à franchir le pas. N’écoutant que son besoin d’évasion, elle part, en pleine nuit, vers l’inconnu. Fait-elle le bon choix ? Sait-elle seulement où elle met les pieds ? Et si tout ceci était irréversible…

 

 

Biographie de l’auteur:

Ange L. CURT (de son vrai prénom Angélique) est encore à l’école primaire lorsqu’elle se découvre une affection particulière pour l’orthographe. Une boulimie des mots et de la note parfaite, la dictée devient alors sa meilleure amie… Elle traîne cette passion jusqu’au secondaire où son rêve d’écriture se brise quand on lui annonce qu’elle n’aura pas le niveau pour des études littéraires. Elle jette alors tous les brouillons griffonnés durant des années et se rabat sur un baccalauréat économique, ruminant encore et encore. Une fois le sésame en poche, elle s’envole vers sa deuxième passion : la langue de Shakespeare…
S’ensuivent trois années de faculté à ne manger et boire que de la littérature anglo-saxonne, puis un long séjour chez nos amis Britanniques la conforte dans son idée : elle sera professeure.
L’expérience est de courte durée, elle réalise finalement qu’elle n’est pas faite pour ce métier. Elle s’oriente tout naturellement vers le tourisme, poumon économique de l’endroit où elle vit, prolongeant ainsi son histoire d’amour avec cette langue étrangère et cette culture qu’elle affectionne tant. Elle fonde sa famille, gardant ses rêves dans un petit coin de sa tête…
C’est sans trop y croire et pour s’évader de son quotidien, qu’à 33 ans, elle se replonge dans l’écriture. À sa grande surprise, les lignes se transforment rapidement en pages puis en chapitres. En quelques mois, « De l’air » voit le jour, une première œuvre qui lui tient particulièrement à cœur, un roman qui parlera peut-être à beaucoup de femmes…

Ma critique perso:

Et bien pour moi c’est réussi, ce premier roman m’a parlé, il m’a agréablement surpris, et cela j’adore 🙂 J’ai été attirée, éh oui une fois de plus, par la couverture toute en couleurs, ensuite la quatrième page m’a décidé et je ne le regrette absolument pas…

Je suis là sans y être vraiment. Mon corps est figé dans cette grande pièce animée et mon esprit vagabonde à toute allure. Je fais bonne figure, mais je ne peux m’empêcher de penser à ces quelques lignes. Je fixe les poutres blanches au plafond, les yeux dans le vague. Je dois me reprendre, car on va remarquer mon comportement étrange. Depuis peu, je ne me reconnais plus moi-même. Je ne suis plus la femme dynamique qu’il a connue. Je subis. Et si je m’enfuyais ? Et si je suivais cet inconnu ?

Ce livre est écrit en trois temps, au début une histoire banale, non mais pourquoi abandonne t elle ses enfants et son mari qu’elle aime et là on se demande un peu si on a choisi le bon livre,

J’ai beau avoir laissé ma famille derrière moi, je commence à vraiment savourer ma liberté. Je dois être un monstre sans conscience pour penser cela, mais j’ai l’impression de revivre. J’ai la sensation d’être perchée au sommet d’une montagne de haute altitude et de respirer un grand bol d’air frais. Je n’ai pas envie d’en redescendre, je veux rester accrochée à ce pic, du moins encore quelque temps.

ensuite cela dérape un peu et on a envie de poursuivre l’aventure avec Lana et son ange gardien et puis tout s’accélère

Toutes les artères de la ville sont envahies, nous errons au rythme de la samba. La foule ressemble à une fourmilière en mouvement : de gros chars décorés arpentent les allées, de magnifiques hommes et femmes dansent au sommet, leur rythme endiablé est communicatif.

et la fin est plus que surprenante.

L’histoire est bien menée, on ne sait pas ou cela va nous mener, quelle sera la prochaine étape, l’écriture est fluide, les personnages sont intéressants, il se lit d’une traite, et avec une petite touche d’humour.

Voilà je vous invite à voyager en jet privé avec Lana, vous ne pouvez être déçu, que du contraire vous allez vite vous retrouver en chute libre…au plaisir de lire…

Faites vos valises et racontez moi votre voyage livresque

Et n’oubliez pas, la lecture est encore plus enrichissante quand elle est partagée ;)

I.G.

 

2 réflexions sur « De l’air ! »

  1. Je pense bien que je vais l’acheter, si personne dans mon entourage ne le possède et, le lire. Il semble intéressant et facile à lire.
    André

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *