13 à table !

Avec l’avis de Lanto Onirina, vous n’avez plus aucune excuse, non seulement c’est pour une bonne cause, de plus les nouvelles sont géniales.

sans-titre

Voyez plutôt:

13 à table, c’est un recueil de 13 récits courts au format poche dont l’entière conception, les bénéfices et les droits sont offerts aux Les Restos du cœur par une chaîne du livre solidaire, depuis les auteurs jusqu’aux libraires en passant par les fournisseurs de papier ou encore les afficheurs publicitaires.

Je viens de passer un chouette moment à table avec ces treize titres. Tous sont vraiment très bien écrits. Il faut bien avouer qu’à lui seul le sommaire fait diablement envie. Mon coup de cœur revient à Gilles Legardinier pour l’exultant fou rire larmoyant et inextinguible que j’ai eu en pleine nuit à la lecture de la seconde des anecdotes personnelles qu’il partage avec les lecteurs. Une scène tellement bien décrite, personnelle et universelle à la fois, qui m’a touchée et rappelé des épisodes de ma vie passée.

Sans surprise, j’ai également beaucoup apprécié la nouvelle d’Eric Emmanuel Schmitt dont je suis une fan absolue de tous les textes. Il signe avec « La part de Reine » un texte très émouvant que tout un chacun devrait lire. Cette histoire m’a fait penser à Harold Cobert et son « Un hiver avec Baudelaire » que vous devez absolument lire si ce n’est pas encore fait !

Je retiens aussi le « Langouste blues » de Bernard Werber Perso dont j’ai apprécié le traitement original et la chute (c’est le cas de le dire) surprenante. On retrouve dans ce texte l’humour pétillant de l’auteur. C’est frais, amusant et ça met enfin en avant le point de vue jamais recueilli de certains protagonistes lors d’un événement historique majeur dont vous avez tous entendu parler.

Étant une adepte du format nouvelle à chute, j’ai surtout apprécié les textes dont les fins m’ont surprise. De ce point de vue, « Maligne » de Maxime Chattam et « Fantôme » de Guillaume Musso m’ont plu et j’ai apprécié de retrouver dans ces deux textes le côté thriller des longs formats habituels des auteurs. « Gabrielle » de Franck Thilliez m’a cueillie, les histoires d’amour originales m’émeuvent toujours. Et je finirai en citant une autre de mes auteurs chouchous, Tatiana de Rosnay qui nous invite à un repas de mariage et nous le conte de manière truculente jusqu’à la fin… euh… je ne vous raconte pas la fin de « Le parfait ».

Les autres récits ne sont pas de moins bonne facture, tous valent le détour, tous abordent le thème du repas de manière originale. Il y en a pour tous les goûts. Le recueil est bourré d’humour, d’émotions, de talent. J’ai vraiment passé un bon moment en compagnie de ces treize auteurs. Courez vous procurer « 13 à table ! » Il coûte 5€. Les gains reviennent aux Restos du cœur et le plaisir vous reste.

Lanto Onirina

Alors on va tout de suite l’acheter et le lire non?

Merci Lanto Onirina pour cette belle chronique, tu passes quand tu veux….

Bonne lecture à tous et à bientôt sur LireQuoiPourquoiComment

Une réflexion sur « 13 à table ! »

  1. Merci infiniment de citer mon avis de lecture. Ca me fait infiniment plaisir. J’espère que ce recueil plaira à beaucoup de monde, il le mérite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *